Prochaine aventure le 2017-10-14 dans 19 jours

Hommage à Gary Gygax

Echec Critique

photo de Gary Gygax

C'est en pleine programmation pour la mise en place du site pour la quatrieme édition que j'ai appris le décès de Gary Gygax au mois de mars 2008. Les sites y allaient tous de leur commentaire ironique du type échec critique, dernier jet de sauvegarde raté, il a loupé son jet résistance ou encore un jet de vigueur trop dur!

Mais j'ai pu lire sur un forum que Gary Gygax est parti aider Dieu à rendre plus beau le monde réel.

C'est après avoir lu beaucoup de choses sur le personnage que je vous présente un résumé de ce que l'on peut trouver sur la toile sur notre père sprituel! Si vous avez des remarques , des suggestions, un avis ou tout simplement des informations à faire partager, je vous invite à m'en faire part, mon mail est dans le pied de page.

Présentation officielle

Photo de Gary Gygax

(27 juillet 1938 - 4 mars 2008) De son vrai nom Ernest Gary Gygax, c'était un écrivain américain et un concepteur de jeu dans le domaine du jeu de rôle. Il est surtout connu pour avoir coécrit avec Dave Arneson, et co-publié avec Don Kaye en 1973 sous licence Tactical Studies Rules (TSR Inc.), le premier et le plus célèbre jeu de rôle : Donjons et Dragons.
Gary Gygax est souvent considéré comme le père du jeu de rôle moderne. Gary Gygax est décédé le mardi 4 mars 2008 à son domicile à l'âge de 69 ans, il était malade de longue date et souffrait en particulier d'un anévrisme cardiaque incurable.

Biographie

photo de Gary Gygax

Le premier jeu publié par Gygax fut Chainmail, un wargame avec figurines inspiré du Seigneur des Anneaux et écrit avec Jeff Perren en 1966. Les choix de ce jeu tactique devaient influencer durablement les jeux de rôle. Il fonda ensuite la compagnie Tactical studies rules (TSR) et publia la première version de D&D en janvier 1974, ainsi que ses notes de campagne dans le monde de Faucongris (Greyhawk, 1976, 1980, 1983).
Il est l'un des premiers à changer le point de vue du joueur : celui-ci n'incarne plus le général qui dirige une armée, mais un seul et unique personnage. Défini au départ par ses caractéristiques physiques, sa race, son métier, son expérience, le "perso" de Donjons&Dragons aimante rapidement le joueur qui se prend à lui donner un caractère, une histoire, des tics de langage. Le jeu de rôle acquiert alors une dimension quasi-théatrale. Le groupe de joueurs rassemblés autour d'une table avec papier, crayons et dés, a son reflet dans un monde imaginaire dans lequel le "maître de jeu" assume le rôle de Dieu ou du destin en déterminant le cours des évènements.
Il écrivit ensuite une nouvelle version plus avancée de D&D, Advanced Dungeons & Dragons ou AD&D, entre 1977 et 1979, ainsi que d'autres jeux de rôles (comme Boot Hill, l'adaptation western de D&D en 1975).
S'inspirant des "kriegspiele", ou jeux de guerre, prisés des militaires pour tester différents scénarios avant une campagne, Gygax et Arneson ont popularisé le jeu de rôle en le codifiant. Dans les années 70 et 80, ils ont séduit des dizaines de millions de joueurs, très souvent des jeunes hommes, avides lecteurs du "Seigneur des anneaux" de J.R.R Tolkien dont le jeu s'inspire librement.
La société TSR croit exponentiellement. l'homme toutefois est meilleur visionnaire que business man, et la société fait faillite et est rachetée. Ramené au rang d'employé, il continue à régner un temps sur les publications, avant d'être écarté par la compagnie TSR qu'il avait fondée et qui conservait les droits de ses créations. Il écrivit sans l'accord de TSR des romans se déroulant dans son univers de Greyhawk (la saga de Gord). La seconde édition d'AD&D le mentionne à peine. Ses autres jeux comme Dangerous Journeys (Game Designers Workshop, 1992) puis Legendary Adventures (Hekaforge Productions, 1999) n'eurent pas le succès de D&D.
Très vite, les livres de règles du jeu de plus en plus complexes, les sommes décrivant dans les moindres détails les monstres que les joueurs doivent affronter, mais aussi d'innombrables figurines, ont fait de Donjons et Dragons une industrie florissante. Dans les années 1990, sous l'assaut des jeux électroniques, l'engouement pour Donjons et Dragons a peu a peu baissé. Gary Gygax avait également été la cible de milieux conservateurs qui accusaient pêle-mêle Donjons et Dragons d'encourager les suicides parmi les adolescents, le meurtre ou encore les rituels sataniques."C'était très bon pour les ventes", avait-il plaisanté dans une interview donné à GameSpy, un site spécialisé, avouant s'être senti assez menacé pour avoir pris un garde du corps pendant un temps. "Je suis content que la plupart des gens aient réussi à faire la part des choses entre la fantaisie du jeu et la réalité de la vraie vie", soulignait-il.
Depuis que TSR avait été racheté par Wizards of the Coast, Gary Gygax écrivait parfois pour les revues associées à la troisième édition de D&D, en auteur indépendant. Depuis la sortie de la quatrième édition, Wizards of the Coast dédie ses livres à la mémoire de Gary Gygax.

Activités ludiques précoces

Photo de Gary Gygax

  • 1943-44 - Je commence à jouer aux cartes (pinochle était un de mes préférés) et puis aux échecs
  • 1948 - Je joue à ce qu'on appelle maintenant le "JdR grandeur nature" avec Jim Rasch comme arbitre/meneur, et John Rasch et Don Kaye comme autres joueurs. Je lis mon premier récit de SF, "The Veldt" (Ray Bradbury) dans Bluebook, ma première nouvelle de fantasy, Conan the Conqueror de Robert E. Howard
  • 1950 - Je deviens lecteur avide et fan de fantasy et science-fiction avec la "découverte" des zines de pulp
  • 1953 - Je joue à des jeux de figurines simples (avec Don Kaye, futur partenaire de la compagnie de jeu)
  • 1958 - Je commence à jouer régulièrement aux wargames en décembre, avec Gettysburg d'Avalon Hill
  • 1963 - J'écris ma première lettre de fan à Tom Shaw, alors Vice-Président d'Avalon Hill, et je fais aussi ma première commande de feuilles hexagonales vierges qu'ils aient jamais eues
  • 1965 - Actif dans le domaine des wargames, j'écris des articles sur le sujet
  • 1966 - Co-fondateur de la Fédération Internationale des Jeux de Guerre avec Bill Speer & Scott Duncan
  • 1967 - Fondateur de la convention de jeu GEN CON (à ce jour la plus grosse et ancienne manifestation annuelle des loisirs ludiques)
  • 1968 - Co-fondateur et hôte de l'Association des Etudes Tactiques de Lake Geneva
  • 1969 - Fondateur de la Castle & Crusade Society, et éditeur de son bulletin Domesday Book
  • 1973 - Co-fondateur de l'entreprise Tactical Studies Rules avec Don Kaye (renommée plus tard TSR Hobbies, Inc., puis TSR Inc.), la compagnie publiant d'abord Cavaliers & Roundheads, puis Dungeons & Dragons (Janvier 1974) - TSR fut achetée par Wizards of the Coast en 1999, le nom TSR "prit sa retraite" en 2000.
  • 1974 - Créateur et éditeur de The Strategic Review (ancêtre de DRAGON magazine), éditeur de DRAGON magazine

Gygax au travail (interview)

photo de Gary Gygax

Mes projets actuels concernent tous des jeux, des essais et articles, la plupart des premiers pour autre chose que l'informatique, mais j'en ai aussi quelques-uns pour le média électronique. Je n'ai aucune fiction en cours d'écriture à cause des demandes du jeu et des affaires - et le courrier électronique (environ 100 par jour), et les forums sur divers sites internet.
Une journée classique commence vers 6 h 30, car j'aime me lever tôt. Souvent je passe 10 à 12 heures à écrire et créer. La plupart du temps ce sont des semaines de six ou sept jours, ces dernières particulièrement quand un projet approche de la date limite. Beaucoup de café alors !
Juste à présent, en attendant que la pièce soit redécorée, je loge dans la salle à manger du bas, sur une grande table occupée par deux ordinateurs et un scanner, avec l'imprimante dessous, d'un côté. La radio de la maison était d'habitude branchée sur une station de musique classique, mais la station a été vendue, les programmes ont changé, si bien que je travaille maintenant sans musique, sauf parfois avec un CD dans l'ordinateur. Bien qu'il y ait des bibliothèques en haut de la maison, aux premier et deuxième étages, le principal dépôt de connaissance imprimée (autre que ce qui est empilé ici et là) est ma bibliothèque du sous-sol, qui comprend des milliers de livres de référence, de plans, magazines et oeuvres de fiction.
Si par le passé j'ai écrit des millions de mots sur machine à écrire, je suis maintenant sans conteste un fervent croyant de l'ordinateur, et pas seulement pour le traitement de texte. Depuis un vieux Mac+ les choses ont bien évolué - un Dell Dimension 2100 et un Mac Power PC.
Etre créatif comprend une part merveilleuse et essentielle, c'est le recueil d'information. J'ai ainsi une "excuse" pour lire abondamment (livres et articles), regarder la télévision, et même voir quelques films dramatiques, comme faisant partie d'une "semaine de travail". Bien sûr, cela prolonge le temps passé à créer et à écrire bien au-delà des 10 à 12 heures par jour comme écrit plus haut. Sans problème quand on aime son travail.
Malheureusement, la journée habituelle décrite ne laisse pas assez de temps pour faire autant de jeux que je voudrais. Cependant, j'arrive à faire quelques campagnes de jeu de rôle régulières comme Lejend Master. En famille nous réussissons à insérer quelques jeux comme backgammon, jeux de cartes, trains électriques, Colons de Katane, ou l'équivalent qui peut être glissé au moment opportun. Sincèrement, je confesse que j'évite les jeux vidéo ou online. Si je m'y mets je risque de passer les jours ou semaines qui suivent à ne rien faire d'autre que jouer. Je n'ai tout simplement pas le temps pour cela en ce moment, alors je n'en teste même pas un sauf si c'est dans mon programme de travail... la tentation est trop grande ! Quand je prendrai ma retraite je passerai 50 heures par semaine à jouer.

"Il vivait dans un état d'hébétude", se souvient sa femme, "tout particulièrement quand il créait un monde nouveau". Elle a aussi confié qu'il ne s'est jamais vraiment intéressé aux jeux vidéo (Il n'y a pas d'intimité. ce n'est pas vivant disait Gygax) même s'il se servait d'ordinateurs pour accélérer la conception de ses jeux. "Il aimait l'environnement de groupe", a-t-elle ajouté.

Livres auxquels Gary a participé

Photo de Gary Gygax

  1. Dungeons & Dragons - (1974) première édition, première impression - Auteur
  2. Livre de base pour Dungeons and Dragons Greyhawk - (1975) première édition, première impression - Auteur
  3. Supplément de règles pour Dungeons and Dragons Eldritch Wizardry - (1976) première édition, première impression - Auteur
  4. Supplément de règles pour Dungeons and Dragons Swords & Spells - (1976) première édition, première impression - Auteur
  5. Wargame pour Dungeons and Dragons Dungeon Geomorphs Set 1 : Basic Dungeon - (1977) première édition - Illustrateur, Auteur
  6. Accessoire pour Dungeons and Dragons Dungeon Geomorphs Set 2 : Caves & Caverns - (1977) première édition - Illustrateur, Auteur
  7. Accessoire pour Dungeons and Dragons Dungeon Geomorphs Set 3 : Lower Dungeons - (1977) première édition - Illustrateur, Auteur
  8. Accessoire pour Dungeons and Dragons D1 - Descent into the Depths of the Earth - (1978) première édition - Auteur
  9. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk D2 - Shrine of the Kuo-Toa - (1978) première édition, première impression - Auteur
  10. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk D3 - Vault of the Drow - (1978) première édition, première impression - Auteur
  11. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk G1 - Steading of the Hill Giant Chief - (1978) première édition - Auteur
  12. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk G2 - The Glacial Rift of the Frost Giant Jarl - (1978) première édition - Auteur
  13. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk G3 - Hall of the Fire Giant King - (1978) première édition - Auteur
  14. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Player's Handbook - (1978) première édition, première impression - Auteur
  15. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons S1 - Tomb of Horrors - (1978) première édition - Auteur
  16. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Monster Manual - (1978) première édition, deuxième impression - Auteur
  17. Catalogue pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons Dungeons & Dragons - Basic Set - (1979) première édition - Auteur
  18. Livre de base pour Dungeons and Dragons Player's Handbook - (1979) première édition, quatrième impression - Auteur
  19. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons T1 - The Village of Hommlet - (1979) première édition, première impression - Auteur
  20. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Dungeon Master's Guide - (1979) première édition, troisième impression - Auteur
  21. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons B2 - The Keep on the Borderlands - (1980) première édition - Auteur
  22. Scénario / Campagne pour Dungeons and Dragons D3 - Vault of the Drow - (1980) première édition, sixième impression - Auteur
  23. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Q1 - Queen of the Demonweb Pits - (1980) première édition - Auteur
  24. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk S3 - Expedition to the Barrier Peaks - (1980) première édition - Auteur
  25. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk World of Greyhawk (The) - (1980) première édition - Auteur
  26. Supplément de contexte pour AD&D - Greyhawk D1-2 - Descent into the Depths of the Earth - (1981) première édition, première impression - Auteur
  27. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk GW1 - Legion of Gold - (1981) première édition - Auteur
  28. Scénario / Campagne pour Gamma World G1-2-3 - Against the Giants - (1981) première édition, première impression - Auteur
  29. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Player's Handbook - (1981) première édition, huitième impression - Auteur
  30. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons T1 - The Village of Hommlet - (1981) première édition, quatrième impression - Auteur
  31. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Basic Set - (1982) première édition, onzième impression - Auteur
  32. Livre de base pour Dungeons and Dragons S4 - The Lost Caverns of Tsojcanth - (1982) première édition - Auteur
  33. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk WG4 - The Forgotten Temple of Tharizdun - (1982) première édition - Auteur
  34. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk EX1 - Dungeonland - (1983) première édition - Auteur
  35. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk EX2 - The Land Beyond the Magic Mirror - (1983) première édition - Auteur
  36. Scénario Le Château Fort Aux Confins Du Pays - (1983)
  37. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Monster Manual II - (1983) première édition - Auteur
  38. Catalogue pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons Player's Handbook - (1983) première édition, neuvième impression - Auteur
  39. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons World of Greyhawk - (1983) première édition - Auteur
  40. Supplément de règles et de contexte pour AD&D - Greyhawk Dungeons & Dragons Set 2 : Expert Rules - (1983) cinquième édition - Auteur
  41. Mordenkainen's Fantastic Adventure - (1984)
  42. Supplément de règles pour Dungeons and Dragons Dungeon Master's Guide - (1984) première édition, cinquième impression - Auteur
  43. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons WG5 - Mordenkainen's Fantastic Adventure - (1984) première édition - Auteur
  44. Livre de base pour AD&D - Advanced Dongeons Et Dragons,Legends And Lore - (1984)
  45. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk AC4 - The Book of Marvelous Magic - (1985) première édition - Auteur
  46. Catalogue pour Dungeons and Dragons Oriental Adventures - (1985) première édition - Auteur
  47. Supplément de règles et de contexte pour AD&D - Oriental Adventures Player's Handbook - (1985) première édition, réimpression UK - Auteur
  48. Livre de base pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons Unearthed Arcana - (1985) première édition - Auteur
  49. Supplément de règles pour AD&D - Advanced Dungeons and Dragons WG6 - Isle of the Ape - (1985) première édition - Auteur
  50. Scénario / Campagne pour AD&D - Grayhawk Saga Of Old City - (1985)
  51. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk AC9 - Creature Catalogue - (1986) première édition - Auteur
  52. Catalogue pour Dungeons and Dragons GDQ1-7 - Queen of the Spiders - (1986) première édition - Auteur
  53. Livre de base pour AD&D - Advanced Dongeons Et Dragons, Wilderness Survival Guide - (1986) - Auteur
  54. Livre de base pour AD&D - Advanced Dongeons Et Dragons, Dungeoneer's Survival Guide - (1986) - Auteur
  55. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk S1-4 - Realms of Horror - (1987) première édition - Auteur
  56. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk T1-4 - Temple du Mal Elémentaire (Le) - (1987) première édition - Auteur
  57. Realms Of Horror - (1987)
  58. Scénario / Campagne pour AD&D - Greyhawk Gamemaster's Screen - (1992) première édition - Auteur
  59. Ecran pour Dangerous Journeys Mythus Magick - (1992) première édition - Auteur
  60. Necropolis And The Land Of Aegypt Campaign Book Ad&d - (1992)
  61. Supplément de règles et de contexte pour Dangerous Journeys DMR2 - Creature Catalog - (1993) deuxième édition - Auteur
  62. Catalogue pour Dungeons and Dragons Mythus Prime - (1994) première édition - Auteur
  63. Livre de base pour Dangerous Journeys Agent X - (1999) première édition - Auteur
  64. Livre de base pour Agent X Lejendary Rules (The) - (1999) première édition limitée - Auteur
  65. Livre de base pour Lejendary Adventure Lejendary Rules (The) - (1999) première édition limitée - Auteur
  66. Livre de base pour Lejendary Adventure Lejendary Rules (The) - (1999) première édition - Auteur
  67. Livre de base pour Lejendary Adventure Beasts of Lejend - (2000) première édition limitée - Auteur
  68. Catalogue pour Lejendary Adventure Beasts of Lejend - (2000) première édition limitée - Auteur
  69. Catalogue pour Lejendary Adventure Beasts of Lejend - (2000) première édition - Auteur
  70. Catalogue pour Lejendary Adventure Lejend Master's Lore - (2000) première édition limitée - Auteur
  71. Livre de base pour Lejendary Adventure Lejend Master's Lore - (2000) première édition - Auteur
  72. Livre de base pour Lejendary Adventure Lejend Master's Lore - (2000) première édition limitée - Auteur
  73. Livre de base pour Lejendary Adventure Slayer's Guide to Dragons (The) - (2002) première édition - Auteur
  74. Necropolis - (2002)
  75. Hall Of Many Panes Lejendary Adventure - (2005)
  76. Supplément de règles pour D20 System Tomb of Horrors - (2005) deuxième édition - Auteur
  77. Scénario / Campagne pour D&D3 - Dungeons and Dragons Third Edition Volume 1 - Castle Zagyg Volume One : Yggsburgh - (2005) première édition - Auteur
  78. Supplément de règles et de contexte pour Castles & Crusades Dragon Compendium - Volume 1 - (2005) première édition - Auteur
  79. Supplément de règles pour D&D3 - Dungeons and Dragons Third Edition Class Options & Skills - (2006) première édition - Auteur
  80. Supplément de règles pour Castles & Crusades
  81. The Anubis Murders - (2007)

et voici tous les Jeux auxquels il a participé:

  1. AD&D
  2. Greyhawk / AD&D
  3. Oriental Adventures AD&D
  4. Règles Avancées Officielles de Donjons et Dragons
  5. Agent X
  6. Castles & Crusades
  7. Cyborg Commando
  8. Dangerous Journeys D&D3
  9. Dungeons and Dragons Third Edition Donjons et Dragons D20 System
  10. Gamma World
  11. Lejendary Adventure
Bah oui, il n'a pas chomé le môsieur!

Hommage

Photo de Gary Gygax

Son héritage se retrouve aujourd'hui dans le jeu vidéo, où les mécanismes créés pour le jeu de rôle "papier" sont toujours valables. Tous les MMORPG du monde fonctionnent aujourd'hui (2008) grâce à des caractéristiques chiffrées (force, santé, etc...), des classes (barbare, mage, voleur), et des points d'expérience, qui permettent de faire évoluer le personnage tout au long des parties disputées. Les gars de Blizzard par exemple ont rendu un vibrant hommage à Gygax à la une du site de World of Warcraft.Les jeux de combat à la Diablo lui doivent tout au même titre que des Dragon Quest, Final Fantasy, Fallout ou encore Mass Effect .

Voila ce que l'on pouvait lire sur le site de WOW :
In Memoriam: Gary Gygax
Blizzard Entertainment would like to dedicate the patch in memory of Gary Gygax. His work on D&D was an inspiration to us in many ways and helped spark our passion for creating games of our own. As avid D&D players and fellow game developers, we were all saddened by the news of his passing; we feel we’ve lost a true adventuring companion. Thanks for everything and farewell, Gary. You will be missed.

Mais je terminerai tout de même par une note d'humour car il l'aurait surement voulu ainsi : Tous les joueurs du monde sont priés d'observer 1d10 minutes de silence à la lecture de cet article. Les fabriquant de pizzas et de dés, les Mac Donald, magasins Descartes l'oeuf cube album et j'en passe, qui lui doivent bien ça,peuvent quant à eux envoyer une 1D1000 $ à sa famille.Arf à quoi cela sert il de tirer les dés car selon GG Les dès ne servent qu'à faire du bruit derrière le paravent du maître.
L'histoire ne dit pas encore si, en bon roliste, Gygax s'est fendu d'un bon "Famous Last Word" avant de passer l'arme... l'épée vorpale à gauche.

Et pour les fans :les détails de sa dernière interview!

Histoire

Photo de Gary Gygax

L'histoire sous bien des formes est d'un intérêt tout particulier. Comme indiqué, cet intérêt est divisé en trois branches, comportant chacune plusieurs domaines :

  • Histoire générale : Egypte ancienne, l'Angleterre anglo-saxonne, l'Europe médiévale, les indiens d'Amérique, l'ouest américain.
  • Histoire militaire : la Grèce antique, Rome, le Moyen-Age, la Suisse médiévale/renaissance, les Mongols, les Tartares, les guerres napoléoniennes, la guerre civile américaine, la seconde guerre mondiale.
  • Wargame historique : antiquité, Moyen-Age, guerre civile anglaise, guerres napoléoniennes terrestres et navales, guerres victoriennes, guerre civile américaine, seconde guerre mondiale terrestre et navale.

Goûts particuliers

Photo de Gary Gygax

Repas de gourmets, vin, martini sec avec gin Bombay saphir, n'importe quoi écrit par Jack Vance, bière anglaise (ale) Samuel Adams, films de John Boorman, parties de rugby des Chicago Bears, Orson Wells, Ernie Kovacks, comédie anglaise, matins printaniers, Omar Khayyam, Egypte ancienne, jolies filles, films de Groucho Marx/Marx brothers, orages, poésie, cabinets de toilette, dinosaures, boxe, premiers EC comics, TV nature specials, Uncle Scrooge, films de Kung-fu, paléontologie, vieux films policiers (Nick & Nora Charles par exemple), nouvelles de C.S. Forester "Horatio Hornblower", programmes de radio "old time", écrits de Sax Rhomer en général et historiettes Fu Manchu en particulier, meurtres mystérieux, jardins de fleurs, reflets de feuilles d'automne dans l'eau, histoires à la "Sherlock Holmes" et "Raffles", dessin, histoire (toutes sortes, y compris militaire), bon café, Beavis & Butt-head, cigarettes Camel... pour n'en citer que quelques-uns.
Les histoires de mon père avant de dormir, à propos d'anneaux magiques et de manteaux d'invisibilité, de vieux sorciers aussi. Ma mère qui me lit des livres, le magazine Jack & Jill, ou le "Sunday funnies" (surtout le "Teenie-Weenies"). Ce que j'aimais, enfant - Faire des jeux, les comics, mon matou blanc Cueball (avec un oeil bleu et un vert), nager, lire, pêcher (y compris à travers glace*), les films, élever des lapins et des poules, les batailles de boules de neige, le poker, le camping, tirer à l'arc, faire de la luge, les rencontres du "club" en haut, dans le grenier, le mah jongg, travailler à la ferme, jouer au billard (pool), marcher, tirer et chasser avec ma 22 long rifle et mon fusil de chasse, l'haltérophilie, jouer aux échecs avec mes amis au YMCA, faire du vélo, traîner au bistrot du coin, voyager dans la voiture d'un ami ou avec mon copain qui avait une vieille moto indienne, et écouter la musique à la radio.
A Chicago quand j'avais autour de 6 ans, je me glissais seul dehors avec ma canne à pêche, je marchais environ un mile à l'est jusqu'au "fer à cheval" à Montrose Harbor, pour attrapper des perches avec des appâts que je demandais aux pêcheurs adultes.

  • Musique - Mon père jouait du violon à l'orchestre symphonique de Chicago, bien que lorsque je suis né il avait arrêté, et je ne l'ai jamais entendu jouer de son violon Jacob Steiner. Par contre j'entendais de la musique classique matin et soir à la radio, bien sûr. Quand mon père partait travailler, mon frère ou ma soeur mettaient la radio sur une station à "rythme", et quand ils partaient pour l'école ma mère passait à de la musique "pop", ce qui changeait à nouveau au retour de mes frère et soeur de l'école. Alors bien sûr, vers 10 ans j'aimais les morceaux de Spike Jones et j'ai "découvert" les musiques country et western à la radio, j'ai écouté The Grand Old Oprey et National Barn Dance un an ou deux, puis je suis passé au jazz de Dixieland et Windy City. Quelques-uns de mes amis écoutaient de la musique classique, alors j'ai ajouté ça, et puis du jazz moderne, au tout. Autour de 1954 j'ai découvert la station de radio WLAC de Nashville la nuit, alors le blues (rythmé compris) est devenu ma passion - Joe Turner, Lil' Walter, Johnny Ace, Chuck Berry, Gene Vincent, Fats Domino, le tout. Quand je suis revenu à Chicago, ça a été le jazz moderne et la musique folk - des heures et des heures. En fin de compte, cependant, je suis revenu au classique, et ce fut la musique de fond pour toutes ces parties nocturnes de wargames que j'ai jouées de 1959 à 1965, à l'apogée de cette activité.
  • Cuisine - Cuisiner m'est agréable, c'est une pause importante quand j'écris. Je fais d'excellents ragoûts, des curry, des soupes, des chutneys, et des plats cuisinés en cocotte, sans compter les choses simples comme pancakes et oeufs.
  • Aveux donnés à contre-coeur - Je n'ai jamais fini le lycée, et j'ai fait l'équivalent d'à peine plus d'un an à l'université.J'aime la poésie et j'ai écrit quelques poèmes... et même pas mal, et quelques-uns ont même été publiés.
  • Loisirs - Radio, télévision (mais je saute la plupart des programmes réseaux !), la musique (classique, blues, jazz "moderne", cajun, folk/native américaine), le cinéma, le théâtre, les Monthy Python, et le Firesign Theater.
  • Quelques livres parmi mes préférés - Encyclopedia Britannica (onzième édition), A la Poursuite des Slans (d'A. E. Van Vogt), n'importe quoi d'A. Merritt ou Jack Vance, les histoires maritimes de C. S. Forester, les oeuvres de Ray Bradbury, les livres d'histoire militaire - OK, j'abandone. Il y en a bien trop pour en tirer même une petite liste.
  • Un auteur spécial - Leo Edwards, un habitant du Wisconsin, a écrit plusieurs séries de livres pour enfants dans les années 20 et 30. Les séries "Jerry Todd" enchantaient le garçon que j'étais vers 10-12 ans, et je me rappelle encore des histoires avec émotion. Non seulement le bon M. Edwards comprenait les enfants, mais il mettait des lettres d'eux dans ses livres, ainsi qu'une invitation ouverte à tous à passer chez lui et son épouse à n'importe quel moment, prendre une limonade et des cookies. Quelques-uns de mes amis joueurs ont remarqué mon hospitalité, mais ça n'est que la suite des livres de Leo Edwards, pour ainsi dire.
  • Quelques films favoris - The Bank Dick, Une Nuit à l'Opéra, King Kong (l'original), Dracula (l'original), Le Faucon Maltais, La Chose (l'original), Moulin Rouge (l'original), On the Waterfront, Moby Dick (l'original), Les Sept Samouraï, La Aventurra, Demoniac, Zulu, Zardoz, The Deep, Star Wars (premier film), Alien, Harry Potter & the Sorcerer's Stone.
Magazines préférés - Tous les vieux zines "pulp" de fantastique et science-fiction. Sinon, je ne suis abonné à aucun ces derniers temps, mais je lis en partie beaucoup de zines de jeu de rôle et de jeux micro, pour essayer de suivre.
Anciennes demeures - Chicago, Illinois (deux fois - j'y suis retourné de la fin de l'adolescence jusque vers 25 ans, dans différents appartements) ; Clinton, Wisconsin ; Beverly Hills, Californie ; Mandeville, Louisianne ; Quincy, Illinois (avec ma soeur et mon beau-frère d'une quinzaine d'années, et son père malade en phase finale).
Mes demeures préférées : 4113 Kenmore Ave. à Chicago, où j'ai grandi - un duplex qui appartenait à mon père, avec ma grand-mère Gygax, ma tante Elsie Gygax Hohensee, et l'oncle Edward Hohensee à l'étage. (de la naissance à juillet 1946) 925 Dodge St. à Lake Geneva, comme précédemment - construit par mon grand-père Burdick ; où ma grand-mère Grace et mon grand-père Hugh Burdick vivaient six mois de l'année avec nous, pour partir en Floride ou Californie les mois d'hiver. (1946-1956) 1536 Summit Ridge Dr., Beverly Hills 90210 - l'ancienne demeure de King Vidor, avec beaucoup de terrain splendide, et une vue incroyable, au sommet d'une des montagnes Santa Monica, un quart d'heure en montant après l'hôtel Beverly Hills. (1982-4)
Demeures les moins aimées : 880 South Lake Shore Dr. à Lake Geneva, un logement dans la vieille propriété en bord de lac "manoir de pierre" (Younglands). C'était grand et splendide, et la vue était magnifique ; mais l'endroit est, selon mon opinion, maudit et "hanté" par des entités inconnues. Beaucoup d'autres personnes pensent de même, ayant expérimenté des choses "bizarres" dans le bâtiment. Il est complètement déserté à présent. (1984-6)
Les pays étrangers que j'ai visité - Allemagne, Angleterre, Bahamas, îles Bermudes, Canada, Espagne, France, Hollande, Italie, Maroc, Mexique, Puerto Rico, Suisse.
Les états que je n'ai pas visités - Alaska, Arizona, Connecticut, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Maine, New Hampshire, Nouveau-Mexique, Nebraska, Oklahoma, Oregon, Rhode Island, Vermont, Washington, Wyoming.
Evénements historiques majeurs dans ma vie - L'attaque de Pearl Harbor et la Seconde Guerre Mondiale, le 8 mai 1945, la Guerre Froide, la Guerre de Corée, la crise des missiles cubains, le Vietnam, la fin de la Guerre Froide, l'attaque terroriste du 11 septembre... jusqu'à présent. Comme je n'aimais pas l'école (jusqu'à l'université), il se trouve que je feignais être malade le jour de déclaration de la Victoire en Europe. Ce fut un jour doublement merveilleux, car ma mère m'avait autorisé à aller jouer dehors, bien que j'étais resté pour ne pas aller à l'école ; et dans une séquence de film archivé on me voit dans un uniforme d'enfant de Marine, saluer le drapeau pendant le grand défilé du centre-ville de Chicago, pour commémorer le jour de la Victoire.

Les métiers que j'ai faits

Du premier au dernier :

  • tondre
  • enlever la neige
  • garçon de ferme (plusieurs années, à l'occasion)
  • porteur de clubs de golf
  • garçon (aide) d'épicerie
  • garçon (aide) de pharmacie
  • aide-serveur de restaurant
  • ouvreur de théâtre
  • portier et plongeur pour un café
  • déménageur
  • réparateur-assistant d'orgues
  • employé d'entrepôt pour une compagnie d'assurance (plusieurs années - prendre les commandes, préparer les paquets, gestion des expéditions, des réceptions, polycopiés, publipostages, fournitures)
  • souscripteur d'assurance et d'inspection (plusieurs années)
  • et puis lorsque je faisais des jeux mais que je ne gagnais pas assez pour vivre : ferronier et cordonnier.

Expériences paranormales

Photo de Gary Gygax J'ai été tres étonné de découvrir cette facette du personnage, mais je vous en laisse seul juge.

  1. A 8 ans mes parents sont partis en voyage en Californie, et je suis resté à la maison avec leurs amis "de garde" Joe et Jean Dimery, et leur fils David, mon plus vieil ami. Une nuit ils nous ont mis au lit, et comme tous les garçons nous avons passé le temps et bavardé jusque vers minuit, quand on nous a séparés. Juste après, comme je m'endormais, un très gros bruit provenant du sud du grenier de la maison du 925 Dodge St. me secoua, et les pas lourds qui suivirent, à travers toute la maison, me pétrifièrent. Mme Dimery est alors arrivée pour voir ce que je faisais, pendant que M. Dimery s'occupait de David, qui était profondément endormi. Nous avons tous traversé le vestibule, et observé M. Dimery qui ouvrit la porte du grenier, alluma les lumières, et monta jeter un oeil. Rien, il revint, et ferma la porte. Le lendemain matin une recherche minutieuse ne révéla rien de changé...
  2. Divers bruits étranges de cognements et de plaintes dans le grenier, la paire d'années qui suivirent, mais on dirait que j'étais le seul à les entendre.
  3. C'était une sombre journée de novembre 1948. J'avais juste 10 ans. Ma mère avait un rendez-vous avec des amis dans l'Illinois, si bien qu'il n'y avait personne quand je suis revenu de l'école, vers 4 h de l'après-midi. Personne non plus avec qui jouer, donc en fin de compte j'ai cherché dans la bibliothèque, et j'ai pris un volume des oeuvres d'Edgar Allan Poe, "Histoires Extraordinaires". Je choisis "La Chute de la Maison Usher", et commençai à lire. Mon chat, Cueball, vint s'assoir sur mes genoux comme je lisais, assis dans le fauteuil du grand-père Burdick (Papa) au milieu de la grande pièce, avec une seule lampe allumée. Captivé par l'histoire effrayante, je fus soudain ramené à la réalité par le chat. Cueball plantait ses griffes dans ma jambe, en observant fixement la porte à peine entrouverte menant à la pièce arrière, pour une gouvernante autrefois, appelée désormais salle de couture. Comme je remarquais cela, la porte s'ouvrit doucement. Je suis sûr que mes cheveux en brosse se dressaient sur la tête de la même manière que les poils de mon chat. Cueball se tenait en "chat d'Halloween", tout en sifflant/crachant furieusement. Rien de visible n'est passé par la porte ouverte, mais les lames du plancher ont craqué de là jusqu'à côté du fauteuil, comme si quelqu'un venait vers moi. J'étais paralysé de terreur, et je ressens encore des frissons quand je revois la scène - je sens mon dos trembler alors que j'écris cela ! Rien d'autre ne se passa. Le chat se détendit, et après quelques minutes je réussis à rassembler mon courage, j'allumai toutes les lampes que je pouvais trouver - sauf dans la pièce de couture, bien sûr - et j'attendis en surveillant la porte, assis, armé de mon arc et mes flèches, une machette et une batte de baseball. Quand ma mère est revenue vers 7 h, nous avons fouillé la pièce sans rien trouver.
  4. A 12 ans, quand mes parents étaient en voyage, la fiancée de mon frère est restée à la maison prendre soin de moi. Elle fut dérangée par des bruits de pas dans la salle du haut - et personne pour les faire, bien sûr. Je n'étais pas bien effrayé à ce moment-là, et donc ça me paraissait plutôt drôle.
  5. Quand j'avais 13 ans, un ami, Bill Fleming, est resté à la maison. Il dormait dans la couchette du haut, dans ma chambre. Nous chahutions, nous nous lancions les coussins en nous éblouissant avec nos lampes torches pour déranger l'autre, et ainsi de suite. Sentant le sommeil venir, je me suis allongé sur le ventre, et je me laissais partir quand il y eut du mouvement au-dessus, puis la torche de Bill qui m'éclairait. "Tu n'as pas fait ça !" dit-il en me voyant dans ma position. "Quoi ?" demandai-je. Il alluma la lumière, sortit du lit. Ce qui s'était passé était qu'alors qu'il était lui aussi sur le point de s'endormir sur le ventre, il avait senti une "main énorme, dure" dans le milieu du dos. Elle appuyait, et il lui avait fallu se battre de toute ses forces pour se libérer. Il ne voulait plus dormir dans la couchette du haut, alors nous avons échangé. Je n'étais pas inquiet, mais je le croyais.
  6. Deux ans plus tard, mon ami Tom Keogh lui aussi est resté pour la nuit, et il dormit dans la couchette du haut. Quand je me suis réveillé le matin, la lumière était allumée et Tom n'était pas au lit. Quand je suis descendu, j'ai trouvé Tom dans un fauteuil, en train de lire. Il me dit qu'il avait été réveillé dans la nuit par une main qui appuyait dans le dos, tout comme Bill avait raconté, juste que Tom disait qu'il pouvait sentir les ongles. Tom n'est jamais resté dormir une fois de plus. Après cela j'ai pris la couchette du haut pour la mienne, mais rien de tel ne m'est arrivé.
  7. A l'âge de 19 ans je vivais avec un co-turne dans un petit appartement meublé de Chicago. Alors que je revenais d'un week-end à Lake Geneva, au moment de monter dans le train, je "vis" mon camarade qui faisait ses bagages, prenant une de mes valises mais laissant sa radio et son ventilateur. J'ai dis à la personne qui me regardait ce que j'avais "vu". Quand je suis arrivé à l'appartement sur Winthrop Avenue, comme prévu, c'était exactement comme dans ma prémonition.
  8. Plusieurs événements étranges se sont produits quand je vivais dans un logement au 880 South Lake Shore Drive à Lake Geneva. De nombreuses personnes restées avec moi, ou dans le logement alors loué par mon ami Andre Moullin, lui inclus, ont eu des expériences comme de voir des ombres bouger à l'intérieur alors qu'il n'y avait personne pour en faire, entendre des voix étouffées, des conversations ou des chants, des bruits de pas, quelque chose de sombre qui planait au-dessus de leur lit, sentir quelque chose les toucher, etc. Certaines personnes ont vu de véritables apparitions, un enfant et un chien, une femme, etc. Personnellement j'ai ressenti un contact, et je me suis senti observé et mal à l'aise. Le bâtiment était construit sur des tertres indiens.

Mon Hommage

Sur sa tombe, il lança un jour dans une interview qu'il aurait bien vu Mieux vaut ici qu'en Philadelphie. Puis il se ravisa : Je voudrais que le monde se souvienne de moi comme le type qui a vraiment aimé jouer, et partager sa connaissance, ses passe-temps avec tout le monde.

Merci pour tout, Monsieur Gygax,
merci pour ce qu'il m'a apporté dans la vie, à savoir une grosse bibliothèque, des potes, des dés de formes bizarres et des heures, des heures, des heures de jeux, de passions, de plaisir, de rires et de nostalgies

On se recroisera peut être dans un coin de paradis, entre deux anges errants niveau 30+.

Photo de Gary Gygax

Manu's JDR Corporation 2008 - 2016
Pour contacter le Webmaster : delangle45 at yahoo point fr

Retour à l'accueil